mardi 16 avril 2019

CONGRES DE LA FCPE 31

Vous êtes conviés au 72ème congrès départemental de la FCPE 31 qui se tiendra le :

Samedi 18 mai 2019
à 9h

Collège Jacques Prévert
 2 Impasse Jacques Prévert
31650 Saint-Orens-de-Gameville


PROGRAMME
9h00               ACCUEIL DES REPRÉSENTANTS DES CONSEILS LOCAUX ET ÉMARGEMENT

9h30               OUVERTURE DU CONGRÈS : PARTIE STATUTAIRE RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS
·         Présentation du rapport d’activité et du rapport financier 2018, questions et votes
·         Présentation des candidats au conseil d’administration départemental
·         Appel à candidature pour les contrôleurs aux comptes

12h00             PAUSE-DÉJEUNER AVEC BUFFET ET VOTES
Élection des candidats au conseil d’administration départemental et des contrôleurs aux comptes

13h30             RÉSULTAT DES VOTES

14h00             ATELIERS PAR NIVEAU
                       Temps d’échanges sur les questions d’actualité et les projets de co-éducation


16h00             CLÔTURE DU CONGRÈS

Le congrès départemental est le lieu où nous décidons des orientations et de la politique de notre association.

Pour délibérer et voter valablement, il est important que nous ayons le quorum.
(le nombre de mandats présents doit être supérieur au tiers des mandats du conseil départemental).

En tant que président(e) vous représentez votre conseil local au congrès départemental.
En cas d’indisponibilité, il est indispensable que vous donniez procuration à un membre de votre conseil local ou à un autre conseil local ou à la FCPE 31.
(cf. Pouvoir ).

Merci de nous indiquer votre participation en suivant ce lien :

LOI "Pour une école de la confiance" - POUR VOUS AIDER - FCPE31

Vous êtes nombreux à vous mobiliser et nous vous en remercions. 

Certains d'entre vous ont déclaré ne pas pouvoir organiser d'école morte pour diverses raisons, ce n'est pas grave.
Nous voulions alerter les parents, pas toujours bien informés, que quelque chose se trame sur l'école. Nous espérons qu'ils viendront a minima à la réunion publique du 18 avril puis aux prochaines qui seront organisées par certains conseils locaux et/ou par la FCPE 31.

Nous avons voulu cette journée conviviale, afin qu'elle marque le début de débats entre parents et enseignants. Beaucoup d'enseignants vont jouer le jeu de l'école morte, même au lycée en allégeant les séances de cours. École morte ne signifie pas seulement ne pas envoyer son enfant, il s'agit ensemble de marquer nos inquiétudes face un lot de réformes qui ne sont ni éducatives, ni pédagogiques.

Ces réformes sont essentiellement dirigées vers une réorganisation du service d'éducation afin d'optimiser les coûts : rationalisation, mutualisation, regroupements en pôles etc... Beaucoup d'articles restent flous dans leur mise en oeuvre, en particulier celui concernant les EPSF. La procédure accélérée choisie par le ministre ne permettra pas de deuxième lecture au Sénat. 

La FCPE se veut force de propositions éducatives, c'est pour cela que nous appelons à un débat constructif afin d'ébaucher un projet pour "Une autre école".

Quelques ressources pour votre information :
  • Les étapes de la discussion
ü  5 décembre 2018 : dépôt du texte du projet de loi par le ministre à l'Assemblée nationale
ü  19 février 2019 : texte 233 adopté par l'Assemblée nationale
ü  20 février 2019 : texte 323 déposé au Sénat en 1ère lecture
ü  9 avril 2019 : audition de JM Blanquer par la commission Education du Sénat
ü  Discussion en séance publique les 14, 15, 16 et 21 mai 2019 avant passage en commission mixte paritaire (en cas de désaccord)
  • En p.j
ü  Le texte du projet de loi « Pour une école de la confiance » adopté en 1ère lecture à l’Assemblée nationale.
ü  Un tract en 3 points explicitant les points de vigilance de la FCPE 31.
ü  Une présentation powerpoint du projet de loi « Pour une école de la confiance ».
ü  Décryptage de la FCPE nationale.
ü  La déclaration liminaire de la FCPE en CSE du 11 avril 2019.

MOBILISATION DU 18 AVRIL




Les réformes du ministère de l'Éducation nationale sont en place, de la maternelle au lycée.

Si nous continuons d'y voir certains aspects positifs, il est des inquiétudes, pour nous parents, qu'il est nécessaire que nous levions.

La pédagogie et l'information sont primordiales mais dans le même temps nous devons manifester nos désaccords.

La FCPE 31 se joint donc aux organisations syndicales enseignantes pour une journée de mobilisation le 18 avril prochain qui se décline en :

- Réunion publique le soir afin de débattre du projet
que nous souhaiterions pour notre École.

Nous comptons sur votre forte mobilisation pour porter la voix des parents.

Les rendez-vous de la journée du 18 avril

- À partir de 8h : École morte 

Parents, ne mettez pas vos enfants à l’école.  
Rencontres parents-enseignants entre 12h et 14h.

- Rendez-vous à 19h : Départ de la marche
du Métro Jean Jaurès vers la Place St Sernin.

- 19h30 : Réunion Publique
Salle Jean-Jaurès – Place St Sernin – (Bourse du Travail) - Toulouse
sur le thème :

« Pourquoi la loi Blanquer et les réformes du ministre
ne sont pas les bonnes ? »

« Quelle école voulons-nous,
parents, enseignants, jeunes… ?»



mardi 2 avril 2019

COMMUNICATION SUR LES REFORMES


 
La FCPE au niveau national conduit une série d'entretiens avec le cabinet du ministre de l'Éducation nationale. Les positions de la FCPE y sont bien sûr évoquées sans que cela ne freine l'ambition d'un gouvernement dont la mission première est de réaliser des économies budgétaires.
 
Face à une communication morcelée des réformes en cours, nous, citoyens, sommes contraints de réagir au fil de l'eau, ce qui rend également nos actions peu lisibles du "grand public". C'est là une difficulté majeure sur laquelle compte le gouvernement.
 
Il faut donc remettre du collectif là où il y a des collectifs. C'est le message que nous portons à la FCPE 31 auprès de tous les acteurs concernés par ces réformes et espérons pouvoir mobiliser toutes les forces vives. 
 
Pour l'heure, les parents se disent inquiets mais ne se mobilisent pas beaucoup, il faut donc plus de pédagogie.
Vous trouverez en pièce jointe l'ensemble des positions de la FCPE sur la loi École de la confiance ainsi qu'un article éclairant sur la tactique de communication du gouvernement.
 
Nos principaux points de vigilance sur les réformes en cours :
 
  • Maternelle « Scolarisation à 3 ans »
La FCPE défend dans son projet éducatif la scolarisation des enfants dès 3 ans et le droit de scolarisation des enfants dès 2 ans dont les parents en font la demande.
En revanche, la FCPE s’interroge sur les implications qui vont découler de cette avancée puisque cette loi va rendre obligatoire le financement des écoles maternelles privées sous contrat par les communes.
 
  • Primaire : « Établissements publics des savoirs fondamentaux » (EPSF)
Création d’un nouveau statut d’établissement scolaire : regroupement écoles et collèges. Vous trouverez en pièce jointe, la réponse de Mme Elisabeth Toutut-Picard, députée de la Haute-Garonne suite à notre interpellation.
 
  • Collège classes surchargées.
 
  • Élèves en situation de handicap : diminution de l'accompagnement. 
 
  • Réformes du Lycée général et professionnel et du baccalauréat une pétition est en cours de finalisation 
 
Comme nous vous en informions dans un mail du 15 mars, la FCPE 31 mène actuellement une réflexion pour bâtir une mobilisation collective en faveur de l’École publique qui rassemblerait le 1er degré, le 2nd degré et le supérieur.
 
La FCPE 31 salue les actions que vous menez dans vos écoles et espère répondre au soutien que vous en attendez.

PETITION CONTRE LA REFORME DU LYCEE

Pour une réforme réussie, la FCPE Occitanie demande un report dans sa mise en œuvre


Depuis l’annonce de la réforme du lycée et du baccalauréat, la FCPE 31 s’est mobilisée :

-       Par une campagne de presse ;
-       Par des manifestations ;
-       Par la lecture de motions en conseil d’administration dans les établissements…
 Parce que, pour la FCPE, cette réforme correspond à un rendez-vous manqué, aujourd’hui, nous vous proposons de signer et de partager massivement la pétition en ligne sur le site de la FCPE 31 pour demander le report de la réforme :



La FCPE 31 continue de se mobiliser et compte sur vous,

MARCHE CONTRE REFORME BLANQUER

Une marche (escortée par la police municipale) est organisée le mardi prochain, le 2 avril à Portet-sur Garonne pour dénoncer les réformes Blanquer qui touchent nos enfants de la maternelle au lycée.

A diffuser largement et SOYONS NOMBREUX !